Histoires Cubaines – La fille au cigare

CIGARES. Voilà une semaine qu’ils avaient posé leurs valises sur le sol Cubain, à jouer les touristes et tenter de s’immerger – ne serait-ce que quelques instants – dans le monde de la vie Havanaise, à en découvrir ses nombreux recoins et vivre au rythme de la ville.

Après des derniers jours bien chargés, le programme de la journée avait pris des tournures de plage et de baignade sur fond de mer translucide et sable blanc. Le temps était à l’insouciance, aux corps qui se laissent porter par une eau salée qui semblent les soutenir sans aucun effort, aux discussions entre amis sans réel objectif que celui de partager un moment unique, hors du temps.

Havane

Les heures passèrent et l’après midi touchait à sa fin. La perte d’intensité des rayons du soleil indiquait le moment de retour à l’hôtel. Le taxi en version voiture américaine des années 40 fonctionnant selon le bon – et parfois mal – gré de leur moteur de camion russe les attendait déjà.

De retour à l’hôtel, elle monta se rincer, son corps encore sous l’emprise du sel marin, et se changea. Le teint hâlé de sa peau, témoin de cette journée passée sous le soleil, s’enrobait d’une robe bleue ce soir là, bleue des couleurs des murs de la Havane, bleue de la mer azure du golfe du Mexique. La perspective d’un bon repas à La Guarida – un des meilleurs paladars de la ville avait influencé le choix de la robe. Rendre hommage au lieu par la beauté du vêtement, c’était aussi sa façon de transformer une sortie au restaurant en un moment unique.

Collage Voiture

Le séjour touchait à sa fin et pourtant un sentiment d’inachevé avait marqué les esprits les plus observateurs. Elle qui aimait le plaisir de la bonne chaire, la délicatesse d’un verre de vin, la virilité du whisky ou d’un bon rhum ambré en fin de repas, avait toujours refusé de se laisser aller pour celui qui était devenu un art de vivre pour la plupart des invités qui partageaient cette même expérience cubaine..

Pourtant, le ton avait été donné dès l’arrivée à l’hôtel, autour d’un premier mojito dont la qualité dépendait grandement du personnel qui se tenait derrière le bar, en fonction des heures de la journée. Ce ton, c’était celui de la découverte, du partage de passions, de l’envie de profiter ensemble. Ce premier soir, il ne fallut pas attendre très longtemps pour que la plupart des invités au mariage allument leurs cigares, premiers d’une longue série à venir pour quelques uns, le énième pour les connaisseurs les plus endurcis.

Pour nombreux d’entre eux, ce choix de vie remontait à quelques années, voire des décennies pour les plus passionnés. Un déclic, une rencontre, une conversation, l’expérience d’un soir : les raisons étaient multiples pour tous ceux qui un jour avaient décidé de transformer ce moment en une relation passionnelle puis dûment installée pour ne faire plus qu’un lors de la moindre des occasions.

Collage Cigares

Quelques jours avant d’enfiler sa robe bleue, un guide les avait d’ailleurs emmenés sur les chemins de Vinãles, au cœur de Pinar Del Rio, là où tout commence pour la plupart d’entre eux. Un fermier leur avait expliqué l’ensemble du processus, des graines fournies par le gouvernement aux mains expérimentées des agriculteurs qui les transforment avec patience en feuilles avant de prendre le temps de sécher selon une durée définie et d’être amenées aux fabriques essentiellement situées autour de la Havane. Parmi les plus connues, Cohiba, Partagàs, Montecristo, Roméo y Julieta, ou encore Vegas Robaina, résonnaient comme une douce musique pour ceux qui faisaient régulièrement le pèlerinage à Cuba.

Une fois arrivés à la Guarida, les habitués du lieu suggéraient de goûter aux Crêpes de espinacas rellenos de Pollo, Salsa de funghi, tandis que le Caldereta de frutos del Mar al Aroma del Curry Indio semblait faire de l’œil aux papilles en éveil.

Collage Guarida

Les palais occidentaux avaient pour la plupart besoin de fraîcheur et de renouveau après une semaine de cuisine cubaine traditionnelle et les choix se révélèrent judicieux, grâce à des saveurs intelligemment mises en valeur tant dans la créativité, dans le choix de l’assaisonnement que dans la qualité des produits et les techniques de cuisson dont peu de restaurants de la capitale cubaine peuvent malheureusement s’enorgueillir. Tous s’étaient sustentés avec joie et ce bonheur partagé avaient participé aux plaisirs de la grande tablée.

Sans déroger à la coutume, la pièce du restaurant était enfumée lorsque le repas toucha à sa fin. L’un des plus passionnés vint alors à ses cotés, un verre de vin à la main comme pour mieux marquer une complémentarité, avec qui la bonne chaire semble former la Trinité du plaisir gustatif par excellence.

D’abord réticente, puis se laissant doucement convaincre, elle prit le Ramon Allones Specially Selected entre ses doigts et laissa la fumée envahir son palais. De puissantes notes de chocolat et de café se détachèrent immédiatement, procurant aux papilles le rappel du carré de chocolat dont elle était devenue accro il y a quelques années. Pourtant, au bout de la seconde tentative, elle décida d’en rester là.

Le monde, la chaleur, tout cela lui paraissait trop pour une expérience aussi importante dans sa vie. Elle n’était pas encore tout à fait prête et préférait donner vie à ce moment unique dans une atmosphère plus intimiste, sans préjugés ni jugements. Ce soir là, les vibrations de la Casa de la Musica de la Havane avaient une résonance différente, probablement car le monde cubain venait de prendre une saveur particulière.

Ce genre de saveur qui une fois goûtée ne vous lâche plus et reste gravée pour ne jamais s’effacer. Elle venait de faire ses premiers pas dans le monde du cigare…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s