Gâteau damier : le coup du maître

PÂTISSERIE. Ça n’a l’air de rien et pourtant, on se laisse toujours prendre par surprise. Comme un cadeau que l’on n’attend pas, un coup de baguette de magique qui donne naissance aux rêves les inespérés ou la lampe du Génie que l’on frotte dans l’espoir d’assouvir ses plus beaux espoirs.

Gâteau surprise plein

Ici, point de Fée Marraine ni d’Aladdin à l’horizon mais un gâteau dans son plus simple appareil. En apparence. Car il est de fait que les apparences sont parfois bien trompeuses. Dans le rôle du prestidigitateur du jour, un grand-père passionné de pâtisserie, confectionnant madeleines par milliers et maîtrisant la technique de la Forêt Noire sur le bout … de la cerise ; un esprit mathématique aimant confronter les difficultés pour mieux les résoudre et une envie de faire plaisir à ses petits enfants.

Alors, quand arrive le moment du dessert, où les papilles quasi-saturées et les estomacs rassasiés ne rêvent que d’une longue sieste à la douceur du soleil de Novembre, le gâteau du grand-père vient faire son arrivée sur la table dominicale. Difficile de dire non … ne serait-ce que par une résistance complètement futile à l’appel du chocolat.

Gâteau surprise

La première part se découpe et puis lentement, les premières couleurs commencent par faire leur apparition. Du bleu, du blanc crème, du vert… et puis, des ‘ho’, des ‘ha’, des ‘Wow’ et surtout, surtout, des yeux qui s’écarquillent devant ce damier gourmand.

La foule est conquise, le patriarche familial est heureux et les interrogations fusent… suivies des explications du pâtissier en chef. Un moule un peu spécial, une notice en allemand qu’il a fallu traduire et un long, très long cours sur la nécessité de multiplier ses ingrédients par x, x étant le poids de blancs d’œufs utilisés.

Pour cette dernière partie, pas sûr que les esprits – même les plus vifs – aient vraiment suivi la leçon d’équation donnée à la volée mais qu’importe, la surprise était des plus belles et la prochaine saison du Meilleur Pâtissier risque de voir sa moyenne d’âge grimper de quelques années !  

Félicitations mon cher grand-père !

8 thoughts on “Gâteau damier : le coup du maître

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s