Café solidaire : et si on offrait tous un peu de chaleur ?

SOLIDAIRE. Je me souviens de ce film “Un monde meilleur” où le personnage principal, joué par le jeune Haley Joel Osment rêvait de créer un monde meilleur à sa manière, sous l’impulsion de son professeur et de réaliser une grande chaîne humaine en signe de soutien à une famille. Bizarrement, ce film est resté gravé en moi comme une idée inassouvie à laquelle seuls les films américains peuvent donner vie.

Souvent, je songe à ces personnes dans le métro rivalisant d’originalité dans leur discours ou leurs actions pour essayer de réunir quelques pièces auprès d’une assistance blasée et fatiguée. Je me surprend à me dire que si chacun d’entre nous donnait ne serait-ce que dix centimes, une belle petite fortune prendrait vite forme à la fin de la journée, de la semaine.Affiche café

Oui mais voilà, si le mot utopie existe dans le dictionnaire, c’est pour une bonne raison. Alors on continue à prendre le métro, blasé, fatigué, se disant que finalement il y aura bien quelqu’un d’autre pour les donner ces fameux dix centimes. On finit par rentrer chez soi, toujours en rêvant à ce monde meilleur, se disant qu’il doit bien exister quelque part … dans les rêves sans doute.

Agir est parfois plus difficile qu’on ne le croit. Alors, régulièrement, les clochards du quartier sont heureux de me voir arriver avec des parts de gâteaux ou des restes de plats qui n’auraient pas été consommés dans les prochains jours pour cause d’excédent ou d’une présence trop rare à la maison au moment du dîner.

Rêveuse que je suis, je m’aventure parfois à penser que je ne suis pas la seule à faire ces petites gestes de la vie, que nous sommes plusieurs inconnus à prendre soin de ces personnes en grande précarité, que nous faisons tous partie d’une grande société secrète dans laquelle personne ne se connaît mais pour laquelle nous agissons tous…sans le savoir. Une grande organisation sous-marin en somme.. comme à Hollywood ! Ah imaginaire, quand tu nous tiens !

Insertion-Menu

Et si, et si, cette utopie justement prenait finalement le chemin de la réalité ? Et si, ces petits gestes du quotidien prenaient enfin un nouveau sens ? Et si, un nouveau mouvement de solidarité, de partage était en train d’émerger ?

Ce rêve, la ville de Naples la touche du bout des doigts depuis … plus d’un siècle. La capitale napolitaine a instauré la tradition du « Le Caffè Sospeso “ – le café suspendu – qui permet à tout à chacun de commander un second café qu’il laissera en attente pour une personne qui n’aurait pas les moyens de s’offrir ce petit plaisir. Des p’tites choses de la vie qui ne sont pas grand chose mais qui font toute la différence et réchauffent les cœurs.

Kit Affiche

Depuis, l’idée a fait son petit bonhomme de chemin et vient de trouver écho de notre côté de la frontière grâce au mouvement Le Café Solidaire, site sur lequel restaurateurs, entreprises, médias, particuliers peuvent télécharger affiches, bannières, publicités pour participer de manière solidaire à la mise en avant de ce projet et offrir, ni vu ni connu, un café à des inconnus.

Certes, les mauvaises langues diront que c’est un pas supplémentaire vers l’assistanat, l’arrivée de plus en plus de personnes désœuvrées dans les cafés au risque de perdre une clientèle peu enclin à partager un café avec elles, etc. Les critiques peuvent être nombreuses mais si on vous offrait un café, le refuseriez-vous ?

A vous de jouer !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s