Cuistance, histoire d’un rendez vous manqué

CUISTANCE. Juin 2013, l’annonce d’un nouveau restaurant commence à chahuter médias et influenceurs web de notre espère. “Chouette” se disent les papilles, une nouvelle adresse pour aller se faire dorloter, prendre son pied, s’offrir une nouvelle cure de jouvence. Bref, que du bonheur en perspective à en croire les premiers retours et articles consacrés au sujet.

Rendez vous donc pris pour un dîner en compagnie d’un partenaire de crime. A deux, c’est toujours mieux.

Collage Cuistance

Premiers pas après avoir poussé la porte. Joli décor, à la croisée des chemins entre des touches contemporaines et vintage mêlées aux codes du bistrot symbolisé notamment par le choix des chaises et des tables… un peu basses … Cela n’a l’air de rien mais, pour nous autres bipèdes à taille relativement élevée, un niveau de table mal adapté peut transformer une soirée de détente en un inconfort certain et c’est bien dommage.

Une fois la posture (presque) trouvée, le menu posé sur la table annonçait une approche de la cuisine traditionnelle présentée en petite portions, pour donner au palais l’opportunité de découvrir plus de saveurs et se laisser prendre au jeu de la mode Tapas. Intéressant.

Entrées Cuistance

Ce fut donc parti pour un Œuf mollet, girolles sautées, microplane de romanesco, sauce poulette et un Pressé de foie gras, oignons et piment doux, gaufres, pousses de blette  en guise d’entrée ; des Ravioles de champignons, girolles sautées, écume de vieux parmesan et des Tortellini au fromage de chèvre frais, bouillon de volaille, concassé de tomates, olive de Kalamata pour la partie ‘Pastance’ suivi par une Joue de bœuf confit, purée de pomme de terre, mirepoix, jus de bœuf et une interprétation autour du rouget et de l’aubergine pour continuer.

Et c’est là que les choses se compliquèrent. Les entrées ‘did the job’ comme le décrivent si bien nos amis Outre Manche. Une belle mise en bouche, laissant espérer une suite prometteuse tant sur la gestion de la cuisson que les saveurs bien équilibrées qui ressortaient de chaque bouchée.

Cependant, les plats de pâtes manquèrent leurs promesses, ayant subi une fâcheuse baisse de température avant de rejoindre notre table. Quand fut servie la joue de bœuf, les premiers coups de fourchette révélèrent un morceau de viande trop cuit, sec tandis que le rouget aurait gagné à passer quelques minutes de plus en mode cuisson.

Plats Cuistance

Alors que nous essayions de comprendre les éventuelles difficultés rencontrées ce soir là dans les cuisines, d’autres convives, qui se trouvaient être des connaissances du partenaire de crime, semblaient vivre une expérience complètement différente, soulignant la qualité des plats et des saveurs qui s’en dégageaient.

C’est alors que la question inévitable fit surface : sommes-nous allés trop loin dans nos attentes ? Notre niveau d’exigence est-il monté trop haut pour ne pas apprécier le contenu de nos assiettes ? Est-ce que cette course à la nouvelle adresse, aux plaisirs de la table avait rendu toute appréciation d’une assiette en décalage total avec la majorité des convives d’un restaurant ?

Pourtant, il est difficile de se tromper sur un plat qui est froid, trop cuit ou pas assez. L’évidence est là et elle est ne peut être déniée.

Ce soir là, le repas s’est arrêté au plat principal, ne souhaitant pas terminer sur une touche sucrée qui nous paraissait trop aventureuse. Sur le scooter du retour, il régnait comme une drôle de sensation d’avoir quitté un restaurant où nous n’étions pas en phase avec les autres voisins de table.

Mais après tout, chaque rendez-vous a son histoire à raconter, même les plus manqués.

Cuistance
14 Rue Sauval
75001 Paris
+33 1 40 41 08 08
www.restaurantcuistance.com

2 thoughts on “Cuistance, histoire d’un rendez vous manqué

  1. MERCI d’avoir testé. j’habite à coté, et j’avais quelques réticences à passer la porte. En lisant le menu on ne sait pas si on va encore avoir faim après ou non:/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s