“Chéri, t’as pris le pain ?”

Tu peux passer prendre le pain ?“. Allez, ne soyez pas timide, combien de fois avez-vous appelé votre femme, mari, ado sur le chemin du retour du collège, belle-mère, meilleur ami, invités en route pour votre dîner pour lui poser la question existentielle de 18h30 : “Peux tu prendre le pain ?“.

image_de_plusieurs_pains (1)

Question à laquelle une réponse par la négative peut transformer un dîner en situation de crise les plus aiguës : “Maman, j’aime pas le fromage sans le pain” ; “Quoi ? Y’a pas de pain pour saucer” ; “Hey, y’a pas un bout de pain qui traîne, j’ai les crocs moi“.

Car soyons clair, le pain, sans lui, c’est un repas mal compris, une sauce tomate démunie, un morceau de fromage qui se sent trahit, un bœuf bourguignon qui souffre d’abandon, une terrine de canard qui crie au désespoir. Bref, si t’oublie le pain à 18h30, c’est que dans la vie, t’as rien compris.

Mais rassures-toi, internaute des temps modernes, le pain lui, il a pensé à toi. Et pour pas que tu l’oublies, seul, désœuvré, sur les étagères des boulangeries, l’Observatoire du pain (si, si, ça existe) vient de lancer une campagne de communication à la thématique des plus limpides “Coucou, tu as pris le pain ?” (certes, cela manque un peu de peps mais l’essentiel du message est là).

baguette-full

Le pain va donc s’afficher à travers une campagne dans plus de 130 villes, faire parler de lui sur le site www.tuasprislepain.fr et bien évidemment, jouer la star auprès des 32 000 boulangers de l’Hexagone qui relaieront l’action en apposant l’affiche « Coucou, et si vous preniez le pain ? » sur leur vitrine tout en remettant à toi, l’accro du pain, la baguette que tu viendras d’acheter dans un étui sur lequel sera inscrit : « Coucou, j’ai pris le pain ! ».

Une fois de retour à la maison, passé 18h30, tu pourras ainsi arborer fièrement ton trophée du jour, apposé du seau ‘J’ai pris le pain’…

Après, rien n’indique si ce dernier doit arriver intact ou non au domicile.. Parce que bon, l”effort ne vaudrait pas le coup sans pouvoir déguster quelques centimètres de baguette fraîche avant l’arrivée au domicile.

One thought on ““Chéri, t’as pris le pain ?”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s