La magie de Noël ou l’impatience d’une boite à ouvrir …

MAGIE. Tous les ans, c’est la même histoire, la même rengaine et pourtant on ne s’en lasse pas de l’entendre, de la vivre et de l’écrire chacun à notre manière. Cette année encore, la magie de Noël s’est installée au pied du sapin sous une manière particulière. La vôtre. Enfin plus particulièrement, celle de Analala, Céline, Karachiwie, Fabrice et Céline. Chacun selon leurs émotions, ils ont raconté ce bonheur de recevoir une boite d’apparence si simple mais remplie de p’tits bonheurs mais …chuuut… écoutons leur histoire mêlée de leurs mots et des quelques ajustements réalisés par l’auteur de ce blog …

L’impatience… Comment décrire se sentiment si présent dans notre vie de tous les jours. Dès la naissances, nous sommes impatients. Impatients de grandir, impatient d’être indépendant, impatient de travailler et… impatient d’arrêter Mais ce que ne change jamais avec l’âge, c’est l’impatience des fêtes, des cadeaux. (Fabrice). Comme une enfant le matin de noël, je ne peux résister à l’appel de la boîte surprise. Je l’attend avec appréhension et excitation de découvrir ce qu’ils nous réservent. Le cadeau comme son emballage, c’est un petit plaisir à offrir à chaque fois. (Analala).

Aller à la découverte d’une surprise c’est comme arriver au pied du sapin le matin de Noel ! (Celine). Tels des enfants, on regarde les cadeaux au pied du sapin, la bouche grande ouverte et de petites étoiles qui brillent de plaisir au fond des yeux. Palpitations, excitation et curiosité, les émotions se mélangent. (Celine) Qu’est-ce qu’il a acheté ? C’est pour qui ? C’est lourd ? C’est fragile ? Je peux ouvrir ? Dis !! Je peux ouvrir ?!! (Karachiwie)

Collage noel

La présentation et les petites attentions y sont pour beaucoup. (Celine) Alors, au moment de déchirer le papier, les oh et les ah fusent, il nous arrive même parfois de taper dans les mains. OuJe m’installe sur le canapé et je tente de retirer calmement le scotch (Celine). Finalement, je finis souvent par “éventrer” le carton, trop pressée de découvrir son contenu plein de promesses (Analala). Un livre ? Des chocolats ? Des vêtements ? Des accessoires de pâtisserie ?? Peu importe, l’attente rend toujours les cadeaux magiques à ouvrir (Karachiwie).

Et le premier produit pris dans la main fait retenir notre souffle. C’est le plus important, celui qui donnera le ton du cadeau. Puis une autre, encore un, jusqu’au dernier… avant de tous les reprendre un par un pour les voir en détail. La joie de la découverte terminée, on se dit… Vivement la prochaine… (Fabrice)”

Bravo à tous pour cette belle histoire construite tous ensemble en réunissant vos commentaires. Une Foodiscover vous attendra bientot chez vous, prête à voir le sourire sur vos visages au moment de l’ouvrir.

Belle magie de Noël à tous. Merry Christmas…

3 thoughts on “La magie de Noël ou l’impatience d’une boite à ouvrir …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s