Salon du chocolat, l’homme de la situation

À CROQUER. Il est brun, les traits fins, la taille élancée, la peau douce, un parfum à faire chavirer les cœurs, une personnalité qui ne manque pas de mordant et une tablette abdominale de rêve.

Celui pour lequel les gentes masculines et féminines ne résistent pas à craquer un – voire plusieurs  – morceaux, joue actuellement sa star à la Porte de Versailles de Paris. Mais au delà de ses atouts physiques, l’objet qui défraie la chronique recèle d’autres qualités insoupçonnées qui en fait l’homme (presque) parfait :

Une oreille musicale : ça swingue sur le stand de Sébastien Bouillet (D22), l’un des chocolatiers français les plus créatifs, avec sa gamme de 45 Tours jouant les airs venus des pays producteurs de fèves… Pour en savoir plus sur ce talent.


Le sens de l’esthétisme : On a toujours besoin d’un rouge à lèvre dans son sac pour se faire belle … Mais quand ce dernier est en chocolat, c’est tout le corps qui se sent pousser des ailes de bien-être. Rendez vous sur le stand du même Sébastien Bouillet pour des lèvres pulpeuses.

Une écoute attentive : Rien de tel qu’un bon chocolat chaud au bar du même nom sur le stand de Jean Paul Hévin (D21), le maître expert en la matière pour se faire du bien dans la froideur de l’hiver. Le chocolatier lui a même dédié un livre.


Le cœur sur la main : Au Vietnam, l’association VietCacao emploie des personnes exclues de la société par leur malformation physique au sein d’un atelier de fèves avant d’être envoyées aux chocolatiers prônant une approche différente dont les produits sont à découvrir sur le stand D33.


Le goût du voyage : Brésil, Madagascar, Asie,.. le monde est un terrain de jeu pour le chocolat et c’est au Vietnam que deux fous français, Samuel et Vincent, se sont lancés dans l’aventure il y a à peine deux ans et qui viennent aujourd’hui présenter leur gamme particulièrement réussie sur le stand Marou (D46).. Rendez-vous ici pour en savoir un peu plus sur cette belle histoire

Les doigts de fées : Qui n’a jamais rêvé de l’homme à tout faire surtout lorsqu’un bouton vient à lâcher ? Sur le stand du japonais Es Koyama (C8), une boite de boutons à base de chocolat blanc attend manteaux et autres chemises aux allures gourmandes.

Le charme anglais : Quand Willie vous parle de sa passion pour ce chocolat qu’il cultive depuis presque deux décennies en provenance d’une ferme au Venezuela, le tout avec l’élégance et l’accent d’Outre Manche qui le caractérise, on se dit que Charlie et la Chocolaterie n’est pas peut-être pas qu’un rêve.  Allez faire un tour du côté du stand C58 pour plonger dans un monde de merveille.

Salon du Chocolat
Porte de Versailles
75015 Paris
www.salonduchocolat.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s