Coulisses d’une ‘Foodista, traité pratique d’une gourmande accomplie’… #3

Once upon a time‘ … Point de crapaud, ni de baguette magique à l’horizon mais des hasards de la vie qui m’ont amené à croiser sur mon chemin ceux et celles qui ont participé chacun à leur manière à la naissance de l’ouvrage ‘Foodista, traité pratique d’une gourmande accomplie‘ publié aux Éditions de la Martinière le 13 septembre.

Acte 3 du récit en direct des coulisses…

11 avril
Du rose, des carrés de chocolat, un nom écrit en toute lettre : let me present you…. (roulement de tambour)… La couverture ! La foodista a sa couverture officielle. Mais c’est que ça prend forme cette petite chose.

13 avril
Premier effet d’annonce sur les réseaux sociaux. Les mots ont dansé. Les doigts ont virevolté sur le clavier. Un livre est né. Stay tuned. Voilà, voilà. Ben y’a plus qu’à maintenant …

15 avril
Lecture de la bande dessinée ‘À boire et à manger de Guillaume Long. Mais, mais, lui aussi il parle de wifi, de pissenlits, de liste de course, d’ustensiles tout aussi inutiles qu’indispensables à avoir chez soi et de sa relation fusionnel le avec son …. Ce mec, c’est un peu moi, la barbe et la voix rauque en moins. J’me lance, j’envoie un mail.

19 avril
Guillaume Long m’a répondu. Battement de cœur. Bon, il a du me prendre pour une folle après mon email. Lecture de l’email. OK, il m’a pris pour une folle. Séance de rattrapage : Avec un livre à sortir en septembre, j’ai peut être des chances de gagner votre estime …. c’est la BD d’hier publiée sur lemonde.fr qui l’a dit.’ Réponse : Whoaaaa, un vrai roman et tout ? J’admire tellement les gens qui savent écrire. Tiens, ça gigote du côté des zygomatiques. Guillaume Long, mon nouvel idole – http://long.blog.lemonde.fr

24 avril
Email de Pierre Marcolini : Voici la préface…je croise les doigts. Il existe des moments dans la vie où, le temps d’une lecture, le monde extérieur n’existe plus, où la sonnerie du téléphone semble sourde, où le chien qui aboie dans la rue n’existe pas, où tout s’arrête. Waouh… Quel beau cadeau. L’émotion est encore vive, même quelques jours, semaines, mois plus tard…. Merci à toi.

26 avril
Le grand oral ! Domaine de Betista dans le 91. (Quoi ? En dehors du Périph‘ ?!). Après midi de RTT, une heure de RER. Le cœur qui bat à mille à l’heure, les mains qui tremblent, bref, un état normal de foodista en promo (mais pourquoi me suis-je fourrée dans cette situation ?).
À peine la porte passée que les présentations commencent : Et donc voilà celle que l’on a attendait. Ah bon, il y a une autre personne qui doit venir ? Ah non, c’est moi. Doh.
Avancée entre deux allées de 80 personnes. Pour l’arrivée en catimini, on repassera.
Introduction de Florence et voilà le fameux micro noir qui s’avance vers moi. Va falloir se lancer maintenant…
1er étape : Séduire. ‘Je vous ai apporté quelques fabrications maison car je me suis dit que si j’allais vous parler de la vie d’une foodista même pendant 10 minutes, vos papilles allaient s’émoustiller.’ One point.
2ème étape : Les faire rêver. Présentation des chapitres accompagnés de quelques anecdotes, entrecroisée de quelques notes d’humour. Les têtes se hochent, les zygomatiques s’activent. Two points.
3 étape : Ferrer le poisson. Lecture – émue – de la préface de Pierre Marcolini, ne mentionnant son nom qu’à la fin. Salve d’applaudissement. Three points. YEEEEES! Bring the champagne baby!
Plus tard dans la soirée, message de l’éditrice : Tu as été parfaite ! Ils sont conquis ! Bravo et merci ! Ça valait vraiment le coup et j’espère que tu as été contente, malgré le temps passe dans le RER ! Florence.’ Le 91, c’est pas si loin finalement …

28 avril
Déjeuner à la Grenouillère. Moment gastronomique d’une rare intensité tandis que dehors la pluie exprime tout son chagrin. Fin de repas et dédicace d’Alexandre Gauthier sur le carnet Omnivore ‘Mieux vaut mourir de sa passion que de l’avoir perdu. Oh que ces mots résonnent avec tant de vérité. La main un peu tremblante, je tend alors ma carte de visite Voilà, sur ma carte de visite, il y a marqué ‘Passionnée’, je trouvais juste la coïncidence belle.’ Joli moment. La fête à la grenouille sait rendre la pluie majestueuse parfois.

4 mai
Rencontre inopportune avec un billet relatant la sortie du livre : Les coups d’Food de Farida. Non, ne pas l’acheter. Non ne pas se stresser… Attendre la sortie…

15 mai
Retour de la correctrice. Beaucoup moins de rouge qu’attendu. Tour de baguette magique et les changements sont finalisés. Le bébé grandit, il est prêt à passer entre les mains de l’illustrateur et de la maquettiste. Prendre son envol …

20 mai
Anecdote de ma meilleure amie au cours d’une conversation. J’ai vu mon libraire et il a déjà passé commande pour ton livre. Il veut organiser un apéro dédicace.’ Hop, hop, hop, let the show begin….

30 mai
Email à l’éditrice Quid d’organiser une réunion avec l’équipe de communication pour mettre en place le plan de lancement pour Septembre. 10 ans de RP et de campagne de communication, le professionnalisme revient toujours au galop. Difficile de lutter contre. Rendez vous pris quelques minutes plus tard pour le mois de juin.

Résumé des actes précédents :
Genèse de cette histoire : http://bit.ly/OM5Ey1
1ere partie des ‘Coulisses…’ : http://bit.ly/OZ8Nwc
2eme partie des ‘Coulisses…’ : http://bit.ly/QvRZka
Pour commander dès à présent cet ouvrage : http://amzn.to/NIhcY1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s