Prague, histoire d’un tweet à la mer

COINCIDENCE. Celle d’un tweet d’abord, envoyé comme une bouteille à la mer. “Any reco for food places in Prague?”. Les réseaux sociaux ont depuis longtemps pris le pas sur les moteurs de recherche. Mais après tout, l’intervention humaine sait encore se rendre utile sur celle des machines…


Puissance la réponse ne se fut attendre trop longtemps. Un vaillant marin venu passait par la justement : You must go here @sansho. Tweet au long cours, la bouteille ne resta pas sans réponse. Rendez vous pris avec le dit-sansho, Paul Day de son prénom de ville. Dieu que j’aime ce genre de rendez vous.

Quelques jours plus tard, la ville tant attendue nous ouvre enfin ses bras, ses tours, ses ponts, ses quartiers, ses merveilles. C’est beau une ville la nuit comme le filmait Richard Bohringer. De jour aussi.

Vingt heures plus tard, la rencontre allait enfin prendre forme.

T’as faim ?
Va falloir !
J’aurais du prendre une salade à midi

Sacrés tchèques et leurs portions extra larges. Doux euphémisme. Vivre le pays, même juste que dans l’assiette. Au nom de la recherche.

Avec un ‘Sansho is a whole meat restaurant‘ fièrement inscrit sur la façade, difficile d’imaginer un quelconque jeun.

À l’intérieur, de longue tables en bois massif. Inutile de chercher un coin romantique,  ici, en République Tchèque, on partage. Héritage culturel d’une nation qui s’est serrée les coudes, sans doute.

Présentations faites, le ton est donné. Je vous sert le menu dégustation ?“. Comment pouvait-il en être autrement.

Premier plat. Première bouchée. Sashimi saumon.j’ai travaillé chez Nahm à Londres quelques années, j’y ai fait mes armes de cuisine asiatique. Coïncidence. Deuxième.

Nahm, première table gastronomique à Londres une fois les valises posées il y a bientôt 3 ans. Adresses dont les papilles se souviennent encore. Les chemins finissent toujours par se croiser, d’une manière ou d’une autre.

S’en suit alors une série de plats dont l’influence asiatique ne fait que confirmer sa présence. Petit bémol auteur du crabe frit servi dans un mini pain burger. On ne changera jamais un anglais et son amour pour les fameux sliders dont il raffole.

La fin du dîner approche et le chef vient prendre place autour de la grande table…un verre de bière à la main. What else?

Commence alors l’histoire. Celle d’un ancien boucher qui a officié dans le Chinatown de Londres jusque dans les classes dans les adresses asiatiques étoilées de la ville cosmopolite. Petit passage vers New York et Madrid avant de faire le grand saut : partir exercer son savoir faire à Prague.

Drôle de décision dans une ville où la cuisine sous influence asiatique ne fait pas franchement partie des meubles. Pourtant le charme opère, entre locaux à la recherche d’une adresse loin de la routine et des touristes opérant en dehors des sentiers battus.

Alors oui, il y a le Goulash ; le Šunková rolka s křenem, du Jambon servi avec une crème au Raifort ; le Svícková na smetane, un rôti de bœuf présenté dans une sauce et accompagné de knedliky, ces boulettes de farine qui tiennent au corps ou encore le Jablkový štrúdl, le Strudel aux pommes.

Tous ces plats sont les fondements de la cuisine tchèque et participent au fond de commerce des restaurants à touristes. Difficile de faire l’impasse et qui le voudrait de toute façon. La visite d’une ville passe par la découverte de ses spécialités. Cela fait partie du package et c’est tant mieux. Mais lorsque l’on découvre ce genre d’endroit, on se dit qu’on a bien fait de lancer un tweet à la mer.

Sansho
Petrská 25
110 00 Praha
www.sansho.cz/en

One thought on “Prague, histoire d’un tweet à la mer

  1. C’est un des 5 ou 6 resto de Prague qui a reçu un Bib Gourmand du Michelin (en plus des deux 1* de Prague). J’étais à Prague il y a 15j et j’ai hésité à le faire mais comme j’ai tenté de trouver un gastro avec des spécialités tchèques j’ai fait un tour chez Art Nouveau (dans la maison municipale) ! le menu degustation tchèque n’était plus à la carte mais le cadre est sublime et la cuisine très correcte (http://www.cookmyworld.com/article-art-nouveau-prague-cadre-somptueux-cuisine-classique-106981225.html). Au plaisir…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s