Floride, parenthèse de soleil – Key West

KEY WEST. Les adieux à Fort Lauderdale prononcés, la conquête du Sud se poursuit vers des contrées encore plus lointaines, là où la terre s’arrête et l’océan devient maître des lieux. Car si certaines voies  restent impénétrables, d’autres transportent le voyageur à l’esprit rêveur dans un monde en dehors de toute réalité. Welcome to the Keys !

Entre les ponts qui défient la grande bleue, les jet-skieurs font vrombir les moteurs tandis que la course à la villa défie toutes les lois de l’opulence. Après tout, appartenir au bout du monde offre certains droits que tout le monde ne peut pas s’octroyer. Et ces privilèges, les jet-setteurs convaincus ou les voyageurs curieux  les connaissent bien. Ils sont nombreux chaque année à traverser les Keys pour venir y faire la fête, soûler leurs âmes et … les nourrir !

Car venir à Key West sans se délecter des nombreuses spécialisés développée autour de la star locale – j’ai nommé le citron vert … ou ‘Lime’ comme nos cousins Outre Atlantique aiment à le définir – , c’est passer à côté du point essentiel du voyage.

Ici, point de photos ni de fanions de l’équipe de football locale dans les boutiques de souvenirs mais des tons vert et jaune utilisés à outrance pour alpaguer le touriste en recherche d’immersion culinaire, à l’image de Kermit’s Key Lime.

Et quand on détient une curiosité certaine pour la moindre expérience gustative, difficile de ne pas tomber dans le piège. A peine le filet refermé, le portefeuille s’ouvre et quelques minutes plus tard, la dégustation d’une Key Lime Pie plongée dans du chocolat peut commencer. Toute résistance au plaisir, même le plus futile, est vaine.

Pour pousser le vice local jusqu’au boutisme, un arrêt chez Ma’s Fish Camp à Islamorada vous emmènera au paradis avec sa Key Lime Pie faite maison. Orgamisque.

Les pieds dans l’eau du Golfe du Mexique, une pause ‘Burrito’ et autres spécialités mexicaines s’impose. Avec sa carte aux couleurs du pays, le restaurant Amigos tient ses promesses entre burrito, Fajitas et autres enchiladas.

Les appétits en mal de pizza trouveront leur bonheur chez Upper Crust. Une adresse sans prétention dans un décor qui l’est encore moins mais dont les pizzas sont  – plus que – généreuses, tant sur la taille que la garniture.

En face, le bar Sloppy Joe’s fait le plein comme tous les soirs, entre musique live et cocktails. La légende raconte qu’Hemingway aimait venir y passer du  temps entre quelques séances d’écriture. A quelques encablures de là se tient une autre institution. Celle du Hog’s Breath Saloon où les groupes de musique attirent les badauds et les esprits libres en quête d’un endroit pour faire la fête.

Key West ne serait pas ce qu’elle est sans le rituel du coucher de soleil, qui se transforme en un gigantesque spectacle de ‘m’as-tu-vu sur mon beau bateau’. St Tropez a du souci à se faire.

L’aventure du bout du monde se termine, laissant cette impression que tout est désormais possible, loin des frontières et de toute réalité. Mais demain est un autre jour, alors profitons encore de cet endroit où le temps a cessé d’exister… jusqu’à la prochaine et dernière étape.

Floride, parenthèse au soleil – Orlando
Floride, parenthèse au soleil – Fort Lauderdale

3 thoughts on “Floride, parenthèse de soleil – Key West

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s