Floride, parenthèse de soleil – Orlando

FLORIDE. Une parenthèse de soleil dans la froideur de l’hiver, le goût acidulé des agrumes qui réveillent les papilles, des impressions de bout du monde et toujours ce sentiment de bienvenue dont seuls les américains ont le savoir-faire. Le temps d’une semaine, le Sud des États-Unis s’est doucement laissé découvrir, dévoilant ses secrets avec parcimonie, pour mieux encore y retourner.


Ville de l’attraction et de ‘l’entertainment’, difficile de faire halte dans la capitale du divertissement sans aller passer une journée dans un des parcs à thème, dont Universal Studios. Après avoir redonné goût à la lecture à des milliers de têtes blondes, c’est au tour des grands enfants d’envahir chaque jour le village magique du plus célèbre sorcier à lunette. Pénétrer dans le monde d’Harry Potter dès la première heure du jour, encore endormi sous la brume, a quelque chose de mystique.

Plus loin, les héros de Marvel ont pris possession des lieux tandis que les monstres rugissants de Jurassic Parc promettent quelques expériences bien trempées. Le temps d’une journée, petits et grands s’arrêtent de grandir et quand résonnent les chants de Noël au travers des allées, on se dit que Peter Pan avait bien raison.

Une nuit au Loews Universal Resort réconciliera les amoureux des sensations fortes, leur offrant un accès une heure avant l’ouverture du parc, évitant ainsi la foule pour les attractions les plus prisées. “Soyez passionnés,” qu’ils disaient…

Côté gastronomie, l’Amérique du divertissement reste ce qu’elle est mais à l’image du Futuroscope qui vient de redonner un coup de jeune à son offre culinaire, le Mythos, l’un des restaurants de Universal Studio, affiche avec grande fierté son titre de meilleur restaurant de parc à thème obtenu en 2010. On y mange convenablement, certes, mais à part des entrées savoureuses, quelques efforts restent à faire sur les plats.

La fin de la journée s’achève et des images pleins la tête, direction le Peabody où confort et relaxation attendent les passagers d’une ou plusieurs nuits. Dans ce havre de paix où chaque détail est pensé pour le bien-être de tous (piscines extérieures, spa, centre de sport), les clients côtoient d’étranges personnages dont le défilé quotidien est devenu le symbole de l’hôtel. En effet, des hôtes à quatre pattes au bec plat et leur maître font leur entrée dans le Grand Lobby, frôlant le tapis rouge devant les yeux amusés des spectateurs. Quand on vous dit qu’Orlando est la ville du divertissement …

Au delà de l’attraction canardesque, le Peabody se différencie par son offre culinaire au travers 6 restaurants dont Napa, sa signature gastronomique. Se définissant comme ‘Modern California Wine Country Cuisine’, son menu organique composé par le chef Jared Gross met les produits des fermes et des cépages de Californie à l’honneur, par des plats recherchés et savoureux.

Pour les plus petits budgets, les amateurs de crustacés se rendent au Red Lobster, une des chaînes de restauration que compte le pays, mais qui a l’avantage de proposer crustacés et autres saveurs de la mer sur l’ensemble de son menu.

Le soir tombe et les yeux lourds se ferment, emportant avec eux des souvenirs de roller-coster, d’éclats de rire, de plaisir gustatifs, se disant que ce n’est que le début. La suite au prochaine épisode !

2 thoughts on “Floride, parenthèse de soleil – Orlando

  1. Pingback: Floride, parenthèse au soleil – Key West « Mathilde’s Cuisine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s