Futuroscope, la cuisine au coeur des animations

LA restauration dans un parc d’attraction est bien souvent le parent pauvre des souvenirs d’une journée riche en sensations fortes et expériences hors du commun. Si souvenir il y a, celui ci est souvent associé à une connotation négative due au manque de qualité, de saveurs et à un service inexistant que l’on s’efforce d’oublier au plus vite.

Pourtant, certains parcs, à l’image du Futuroscope, ont décidé de prendre à bras le corps ce manque de respect du contenu de nos assiettes. Avec 56% des visiteurs présents sur le parc pendant deux jours, les dirigeants ont pris conscience de l’importance d’une offre culinaire de qualité qui suscite à la fois l’étonnement et l’envie. De plus, 77% des visiteurs qui arrivent sur le parc n’ont pas réservé de table. C’est donc autant de personnes qu’il nous faut séduire et
contenter en proposant une cuisine adaptée à tous les goûts et tous les budgets.

Nous souhaitons que l’expérience que nos visiteurs vivent tout au long de leur séjour se traduise jusque dans l’assiette. La restauration doit être vécue comme un moment qui prolonge et vient compléter les univers rencontrés et les histoires  vécues au cours des différentes attractions. Franck Floze, Responsable de l’hôtellerie et de la restauration du Futuroscope.

C’est dans cette optique que le restaurant Le Cristal, situé au coeur du parc, a reconduit pour tout l’été et le midi jusqu’à la fin de l’année pendant les vacances scolaires son offre de restauration moléculaire. Tous les sens des visiteurs sont mis en éveil grâce à la cuisine inventive et créative de Noël Gutrin, le chef cuisinier du Cristal et Nicolas Bré, responsable de la qualité et du développement de la restauration du parc, tous deux soutenus par Hervé This, physicochimiste à l’INRA.

Ce trio infernal a concocté des expériences hors du commun pour faire du repas une animation à part entière. Ainsi, on s’amuse à injecter la sauce du plat à l’aide d’une seringue, à créer un nuage vaporeux et jouer à en deviner l’arôme, à déguster un ou plusieurs plats les yeux bandés ou à jouer les dragon en expirant de la fumée lors de la dégustation d’une meringue.

La présentation des plats est créative et recherchée pour que le plaisir des papilles s’associe avec la notion de souvenir. Effet garanti parmi les petits et les grands.

Le Cristal est le restaurant phare d’une offre qui compte sept autre points de restaurations.  Le KaDéliceScope propose un buffet aux milles saveurs autour du thème d’Arthur et les Minimoys, Le Lac allie un cadre au bord de l’eau et une cuisine de tradition, le Studio Grill, une cafétéria aux allures de ‘diner’ américain, le Comptoirs du Monde basé sur les saveurs internationales, le Saveurs du Soleil qui offre une cuisine méridionale, La Crêpe Volante qui décline les galettes sous toutes ses formes et les 9 points de restauration rapide Illico Resto où l’on trouve des sandwichs, hot-dog, wraps, etc.

Pour nous, tous les clients sont importants au même titre que sont tous les types de restauration. Avec notre offre de 7 restaurants disponibles dans le parc et de 9 points de restauration rapide, nous avons toutes les cartes en main pour apporter une nouveauté que les visiteurs n’attendent pas et créer ainsi l’effet de surprise, comme pour nos attractions.

Proposer une offre de qualité est une chose mais pour qu’elle soit fructueuse, il faut faire évoluer les mentalités encore rétissantes et sceptiques.

Ainsi, pour rassurer et convaincre les visiteurs, un dépliant de l’offre restauration est remis l’entrée du parc. L’équipe a également mis en place des formules et des menus au prix d’appel attractifs pour rendre l’offre accessible à les budgets.

Fort de ses 78 producteurs qui fournissent les 1700 produits utilisés dans le processus culinaire, l’équipe a axé sa campagne de communication sur le savoir-faire local et le commerce de proximité. C’est notamment le cas pour les fruits, légumes, fromages, le vin et le fois gras qui proviennent de petites PME de la région. Le site web du parc est également utilisé pour présenter les spécificités de chaque restaurant et aider les visiteurs à préparer leur visite.

Et pour ceux qui voudraient revivre l’expérience à la maison, la fine équipe a mis en place des coffrets de cuisine moléculaire, à tester sans plus attendre

Atelier de Van Gogh
Le crémeux à l’huile d’olive

24 g de chocolat blanc
12 g de crème liquide
10 g d’huile d’olive
Faire bouillir la crème, la verser sur le chocolat blanc et monter à l’huile d’olive.

La gelée d’hibiscus
50 g d’eau
10 g de sucre
5 g de gingembre
2 g d’hibiscus
1 feuille de gélatine
Faire bouillir l’ensemble des ingrédients, mixer le tout, puis incorporer la gélatine.

Le tube de mangue
100 g de purée de mangue
0,2 g de gomme de guar
Faire bouillir la purée de mangue et incorporer la gomme de guar progressivement.

3 thoughts on “Futuroscope, la cuisine au coeur des animations

  1. Je ne sais pas depuis combien de temps ils ont mis tout ça en place mais en fin d’année dernière j’ai eu une très mauvaise expérience de leur hôtellerie et leur restauration, c’était vraiment lamentable… (J’envisage d’être mal tombée pour le côté restauration mais l’hôtel était vraiment honteux pour le prix)

  2. Pingback: Floride, parenthèse de soleil – Orlando « Mathilde’s Cuisine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s