Maison Fouquet, un monde de gourmands passionnés

PASSION. Voici un mot qui revient souvent lorsque l’on discute avec les professionnels de la gastronomie et des plaisirs culinaires. Travailler les ingrédients, les magnifier pour qu’une fois dans l’assiette ou au détour d’une épicerie ou d’une chocolaterie ils sachent conquérir les clients exigeants demande une certaine dose de travail et surtout un amour et une passion sans borne pour ces produits.

La maison Fouquet a récemment organisé une porte-ouverte pour faire (re) découvrir ses spécialités et redonner un coup de neuf à sa notoriété dans un marché où Jean Paul Hévin, Jacques Génin et autres grands noms de la pâtisserie tiennent le haut de l’affiche.

Lorsque l’on pousse la porte de la maison Fouquet, c’est avant tout une vague de couleurs chaudes qui nous accueille, comme une onde réconfortante que l’on venait chercher. Après tout, n’est-ce pas là l’objectif premier d’une chocolaterie-confiserie ?

Une fois l’émerveillement passé, on découvre, on hume, on plonge dans un monde de merveilles sucrées et chocolatées et surtout … on écoute ! Serrer la main de Frédéric Chambeau, l’actuel propriétaire des boutiques Fouquet, c’est tourner la première page d’un livre passionnant sur l’histoire de cette maison qui a tant a raconté. Alors, on s’installe confortablement entouré de chocolats et autres confiseries pour écouter le récit de cette aventure humaine dont la passion se transmet de génération en génération.

C’est dans les années 1900 que la famille Chambeau Mimard reprend la maison Fouquet. D’abord confiturier, ils ajoutent ensuite le métier de confiseur à leur savoir-faire. Un coup de renouveau est apportée à l’entreprise familiale dans les années 80 avec l’agrandissement du laboratoire et la modernisation de la fabrication. C’est à cette époque que les gammes de chocolats s’enrichissent tandis que les écorces de fruits et les caramels enrobés font leur apparition.

Aujourd’hui, la maison Fouquet est devenue une confiserie-chocolaterie ainsi qu’une épicerie fine sucrée et salée qui propose confitures, épices, condiments et autres liqueurs confectionnés par de petits producteurs. Au cours des années, la maison a développé sa renommée autour de produits phares telles que les pralines noires dont on apprécie la faible teneur en sucre et des réalisations à base d’amande, en provenance d’Espagne du Sud et moins grasse que ses consœurs d’Italie.

Les ganaches et autres  gourmandises chocolatées sont fabriquées à base de fèves venues d’Amérique Centrale et du Sud et dont la couverture est réalisée en interne par les 5 personnes qui travaillent au laboratoire de la maison Fouquet. Les pralines sont, par exemple, fabriquées à l’ancienne suivant la tradition des confiseurs. Cela donne une  ganache pas trop souple, cristallisée et peu sucré, offrant un aspect croquant très agréable en bouche, au goût prononcé de praline.

Justement, le chocolat. Lorsque l’on interroge Frédéric Chambeau sur la hausse du prix du chocolat, la mine s’attriste un peu.

Le prix de la matière première augmente de façon considérable et cela pose un réel souci pour la bonne marche de notre économie. Nous mettons un point d’honneur à pas faire grimper les prix – notre système est d’ailleurs basé sur la vente au poids – et il est important pour nous que le chocolat ne devienne pas un produit d’élite, uniquement réservé aux plus riches. Tout le monde a droit à son petit carré de bonheur, quel que soient les générations et c’est à quoi nous travaillons chaque jour.

Pour les plus gourmands, la maison Fouquet a récemment lancée une nouvelle gamme de guimauve – nature ou enrobée de chocolat – travaillée sans blanc d’œuf. Les pâtes de fruits, les fondants et les caramels remportent également un grand succès parmi la clientèle venus de France, de l’Angleterre, des Etats-Unis et d’Europe du Sud, à la recherche de ces moments de réconfort dont les plaisirs gourmands ont le secret.

Un dernier tour dans la boutique et il est temps de refermer le livre. La rencontre fut passionnante, la discussion enrichissante et la dégustation enivrante.

Avant de se quitter, la solution à la pénurie de chocolat survent d’un coup : rapatrier tous les chocolats et faire le stock dans la cave pour tenir le siège. Entre passionnés et accrocs du chocolat, l’idée fut validée sur le champ.

Fouquet
22 rue François 1er
75008 Paris
Tel : +33 (0)1 47 23 30 36

42 rue du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
Tel : +33 (0)1 47 03 90 07

36 rue Laffitte
75009 Paris
Tel : +33 (0)1 47 70 85 00
www.fouquet.fr

One thought on “Maison Fouquet, un monde de gourmands passionnés

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s