Arpège, il était une fois …. un rêve de grande fille

IL était une fois… un rêve de grande fille. Certains rêvent une belle voiture, d’autres d’un bijou d’un grand créateur ou encore d’un sac à main griffé. Mais la grande fille, elle, elle rêve d’une belle table. Celle qui emmène ses papilles dans un monde encore inexplorée, celle qui l’a transporte, celle qui restera gravée dans sa mémoire.

Certes, cela peut paraitre futile. Après tout, l’assiette est éphémère, elle ne dure que le temps de quelques coups de fourchette. La belle voiture, le bijou ou le sac à main, eux, sont fait pour durer et mener une existence bien plus longue.

Oui mais voilà, ce feu d’artifice que vivent les papilles n”est pas comparable à tous les objets matériels, quelque soit leur valeur. Le petit rat de Ratatouille avait tout compris lui. Cette explosion de saveurs, ce ressenti lors que la première bouchée touche les lèvres, personne ne peut l’expliquer. Cette jouissance dépasse tous les cadeaux du monde.

La vie suit son cours et la grande fille suit son chemin, toujours son rêve en tête. Et puis un jour, elle déjeune avec un ami qui lui présente une connaissance. Heureux concours de circonstance ou une destinée bien tracée ? Difficile à dire et après tout, pourquoi chercher à savoir ? Le hasard fini toujours par bien faire les choses.

Cette connaissance ne connait rien du rêve de cette grande fille mais par une innocente phrase, ce charmant inconnu va réaliser l’impossible ; “Je t’emmène à l’Arpège, il faut absolument que tu découvres ce lieu magique”. La  grande fille sent la chair de poule envahir son corps, le rêve est là, à portée de jours, sans jamais avoir imaginé qu’une telle opportunité puisse se présenter.

Et la, ce fut magique. Pendant quatre heures, le magicien, Alain Passard, a su transformer ses fétiches légumes et autres produits sélectionnés avec soin en une symphonie de saveurs et de couleurs qu’aucun restaurant testé par la grande fille n’avait égalé.

Les assiettes se sont enchainées, présentant tour à tour – et entres autres – un Œuf Florentine et ses Epinards, une Salade de Fraises au yuzu et oignon, des Sushis de navet, un Houmous de Navet et pesto de Marjolaine, des Pommes de terre nouvelles et son émulsion d’herbes et sureau, un Gratiné d’oignons accompagné de citron confit et sureau, du St. Pierre au thé vert et petits pois pour terminer sur quelques touches sucrées avec notamment un Millefeuille à la Fraise d’une extrème délicatesse. Chaque plat était une réussite, une explosion de bonheur, une jouissance des papilles, une mise en valeur parfaite de chaque ingrédient sublimé par le maitre.

En salle, en cuisine; ce fut une valse parfaitement interprétée par l”ensemble de l’équipe qui a fait de ce repas une expérience mémorable.

Il y a avait Loulou qui est devenu le maître de la couleur, celui qui sait harmoniser l’assiette, Raphael, qui lie l’élégance à la fine culture du produit, Nadia, la reine de la salle, le chef d’orchestre qui dirige le ballet du service, Gaylord, sommelier en chef, très habilement seconde par Giovanni qui n’aime pas le foot, Kevin,  sommelier et plein d’allant, quoiqu’un peu timide, Michel, appelé à seconder la salle et Julie ou l’ange de la salle qui flotte dans cet univers qu’elle apprivoise.

La grande fille est repartie heureuse, conquise et surtout très dithyrambique sur l’”expérience qu’elle venait de vivre. Peut être un peu trop à la lecture de ces lignes qui pourraient sembler exagérées mais peu importe. Elle s’en est allée et s’est replongée le soir même dans ses rêves. Il était une fois … des rêves qui se réalisent. Merci !

L’Arpège
84, rue de Varenne
Paris 75007
http://www.alain-passard.com/

7 thoughts on “Arpège, il était une fois …. un rêve de grande fille

  1. This grand fille much prefers the magic memories of a special meal to the more lasting cars or jewellery or handbags!

    Same goes for travel – all too soon the trip is finished, but the memories and happiness last for a long, long time!

  2. Voilà une adresse précieuse a Paris! L’experience en vaut la peine et je ferais de tout pour qu’elle se réalise, merci du bon conseil!

  3. Pingback: Cuisinez au Naturel, le retour aux sources « Mathilde’s Cuisine

  4. Pingback: Chapitre 2011 « Mathilde’s Cuisine

  5. Pingback: Grain Store : la petite graine deviendra grande | Mathilde's Cuisine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s