Bûches de Noël : Allumez le feu !

TROMPE L’OEIL. Voilà sans doute à quoi ressembleront nos tables de Noël quand viendra l’heure de laisser papilles et palais succomber aux traditionnelles bûches après un festin de roi.

Depuis plusieurs années, pâtissiers et chocolatiers semblent avoir fait fi du sempiternel roulé recouvert de sa ganache au chocolat orné de ses pères Noël en plastique. L’approche se veut résolument plus moderne comme pour offrir aux yeux le même plaisir que les papilles. Quitte à jouer les troubles fêtes dans l’approche visuelle pour mieux tromper les sens… ou les préparer ! Et pas de fête de fin d’année réussie sans une atmosphère des plus chaleureuses, tandis que le temps hivernal fait rage dehors…

Première étape : couper du bois

Pour Christophe Roussel, le chocolatier nantais, un simple tour de passe-passe transformera les plus gourmands en bûcherons des forêts avec sa bûche ‘Neige à la coupeDeux plaques de chocolat au lait Jivara en guise de planches de bois, un intérieur en mousse chocolat au lait, les cernes du bois au mélange de crème vanille et de marrons confits et une scie en chocolat noir 70% de cacao accompagneront les amateurs du dessert le plus tendance de la fin d’année jusque dans leur envie d’activité manuelle.

22 € pour 4 parts et 33 € pour 6 parts
www.christophe-roussel.fr

Deuxième étape : faire grimper la température

Pour que le feu prenne, il faut ensuite du petit bois, comme le ‘Sarments’, la création de Pierre Mathieu, chef pâtissier du Mandarin Oriental et Ramy Fischler, son designer. Symbolisé par un assemblage de tubes en biscuit chocolat sans farine, les deux créateurs ont donné à la bûche la forme d’un fagot drapé de poudre de cacao. Le cœur en brunoise de mangue vanillée est enveloppé de mousses aux chocolats blancs et noirs, associées à un croustillant de riz soufflé noisette et à un caramel exotique.

118 € pour 6 personnes, 18 € en format individuel sur place ou 12 € à emporter.
Disponible du 17 au 25 décembre 2012, sur réservation 48h à l’avance
au +33 1 70 98 74 00

251 Rue Saint-Honoré – 75001 Paris
www.mandarinoriental.com

Troisième étape : allumer le feu

Une fois la base prête, il s’agit d’y mettre le feu. Et en la matière, Jean Paul Hévin a prévu le matériel nécessaire avec sa bûche à faire pâlir la Petite fille aux Allumettes. Sa coque chocolat, son croquant chocolat noir, son biscuit aux amandes, sa gelée orange et yuzu et sa mousse au chocolat risquent de fondre très rapidement sous l’effet de la chaleur des plus gourmandes.

38 € pour 4/6 personnes et 49 € pour 6/8 personnes
231 Rue Saint-Honoré – 75001 Paris – +33 1 55 35 35 96
www.jphevin.com

Quatrième étape : alimenter les flammes

Au Plaza Athénée, la bûche se veut également tout feu tout flamme grâce à Christophe Michalak et son chef pâtissier Jean-Marie Hiblot qui ont imaginé un biscuit croustillant à la noix de coco accompagné d’une fine gelée de cassis et d’une crème de marron.

125 € pour 6 personnes
Réservation au +33 1 53 67 65 19
25 avenue Montaigne – 75008 Paris

De son côté, Philippe Conticini joue la carte du Vintage pour sa bûche au nom éponyme, rappelant la bûche traditionnelle de notre enfance. Ele est nappée d’un glaçage à la crème au beurre et la poudre d’or. Son biscuit est composé d’une pâte à la crème de marrons et de crème Chantilly, le tout reposé sur une base à la vanille et fleur de sel, soutenu par une compotée de griottes.

93, rue du Bac – 75007 Paris – +33 1 47 04 00 24
111, rue de Longchamp – 75016 Paris – +33 1 42 84 00 82
www.lapatisseriedesreves.com

Cinquième étape : créer la diversion… pour la dégustation

Le feu est l’élément propice pour créer des tours et Pierre Marcolini l’a bien compris avec son coffre de prestidigitateur. C’est du côté du tiramisu que le chocolatier est allé chercher son inspiration en lui offrant sa propre interprétation. Le résultat ? Une dacquoise noisette, une mousse à la mascarpone, une gelée d’infusion rose, un cube croustillant pistache et une sphère de panacotta Sudachi, surmonté de son nouveau chocolat primitif des plus addictifs.

78 € pour 6 personnes
89 rue de Seine – 75006 Paris - 01 44 07 39 07
3 Rue Scribe, 75009 Paris - 01 44 71 03 7
www.pierremarcolini.com

Sixième étape : profitez et .. trinquer ! … 

Et vous, comment sera votre bûche ?

About these ads

3 thoughts on “Bûches de Noël : Allumez le feu !

  1. Petite précision : Christophe ROUSSEL n’est pas nantais, mais baulois, par contre les bûches du nantais Vincent Guerlais valent le détour!!!

  2. J’adore les bûches. Je trouve que chaque maison devrait en avoir pour noël. Celles qui sont présentées dans cet article sont très originales. J’adore la dernière. On dirait que ce n’est pas fait pour manger.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s